Comment conduire une Porsche pour pleinement en profiter ?

Conduire une Porsche est un rêve d’enfant que vous êtes sur le point de réaliser ? Si vous avez plus de 18 ans, vous pouvez en effet suivre un stage de pilotage sur circuit. Si à cette idée vous êtes un peu nerveux, vous vous demandez sûrement comment pleinement en profiter. Il est vrai que conduire une voiture de sport ne s’improvise pas. Avant de vous mettre au volant et d’enchaîner les tours de piste, quelques conseils sont les bienvenus et permettront sans doute de diminuer votre stress. Rose Passion vous explique comment conduire une Porsche pour en profiter au maximum.

Adopter la bonne position de conduite

Comment est-il possible de bien conduire si la position du pilote n’est pas bonne ? Être bien installé facilite la précision des gestes, l’appréciation des mouvements de la voiture et aide à ne pas ressentir les effets de la force centrifuge. Comment bien se positionner pour bien conduire ? Vous devez avant tout vous caler correctement au fond du siège, garder le dos droit et les épaules en appui. Réglez ensuite le siège de manière à pouvoir débrayer tout en gardant une petite flexion du genou. Concernant le volant, réglez-le de sorte que vos bras en position normale restent pliés à 120° environ. Afin de garantir une bonne amplitude lorsque vous tournez le volant, placez vos mains à 9h15. Votre moniteur d’auto-école vous l'a probablement déjà dit, mais une petite piqûre de rappel est toujours la bienvenue : ne croisez jamais les bras dans un virage. Placez bien votre pied gauche sur le repose-pied lorsqu’il ne sert pas à embrayer. Ainsi, vous calez mieux votre corps dans le siège, vous ressentez mieux les mouvements, vous subissez moins la force centrifuge et vous tournez le volant avec plus de précision. Le regard a également une grande importance, notamment dans l’anticipation de la trajectoire. Comment ? En regardant loin. Dans les virages, tournez les yeux vers l’intérieur afin de visualiser le point de corde et le point de sortie.

Bien assurer le freinage

Vous êtes à peine installé à bord de la Porsche Cayman ou de la Porsche 911 mise à votre disposition lors du stage de pilotage, que l’on veut déjà vous apprendre à freiner. C’est pour votre bien, car la phase de freinage est indispensable pour bien conduire une Porsche. Elle conditionne en effet la trajectoire de passage en courbe, mais aussi l’accélération en fin de virage. Si vous freinez trop tardivement, vous n’obtiendrez pas une bonne trajectoire pour une accélération suffisante à la sortie. Gardez en tête qu’il est préférable de freiner trop tôt que trop tard. Vous pourrez de plus affiner votre repère de freinage lors du prochain tour. Voici comment assurer un bon freinage :

  • repérer la zone de freinage : elle se situe avant le virage où vous devez freiner de manière franche avant de relâcher légèrement la pédale à l’approche de l’entrée du virage ;
  • utiliser les freins : lors de la conduite sportive, les freins sont privilégiés au frein moteur, car la capacité de freinage est plus importante que celle du couple et le freinage se répartit sur les quatre roues ;
  • effectuer un freinage dégressif : contrairement au freinage sur route, le freinage sur circuit demande une pression forte sur la pédale de frein puis de moins en moins forte ;
  • éviter le blocage de roues avec une voiture sans ABS : si les roues bloquent pendant le freinage, soulagez d’abord la pression afin qu’elles gagnent de l’adhérence puis reprenez le freinage ;
  • rétrograder en fin de freinage.

Tirer profit du transfert de charge

Lorsque votre Porsche GT3 change de vitesse, qu’elle accélère ou freine et lorsqu’elle change de trajectoire, un transfert de charge se produit. Il s’agit en fait d’une variation de force exercée sur le revêtement et les pneus. Quand vous accélérez, les roues arrière subissent une force plus grande que les roues avant, on dit alors que le transfert de charge se fait vers l’arrière. Quand vous freinez, c’est l’inverse : le transfert de charge se fait vers l’avant. Dans les virages, avec l’effet de la force centrifuge, ce sont les roues situées à l’extérieur du virage qui subissent une force plus grande. En tirant profit du transfert de charge, vous pouvez modifier le comportement de la voiture. Vous vous demandez peut-être comment faire exactement. Par exemple, le transfert de charge vers l’avant rend les roues avant plus directrices. Conduire en gérant le transfert de charge dans un virage permet d’augmenter les capacités à tourner de votre Porsche. Vous devez toutefois bien doser le freinage, car un transfert de charge vers l’avant trop important peut provoquer une tête à queue. Si vous suivez ces quelques conseils, vous saurez comment conduire une Porsche pour pleinement en profiter.

Publié le mardi 14 décembre 2021 par Rose Passion